Les États-Unis repousse une fois de plus l’interdiction complète de Huawei jusqu’au 15 mai

Un autre retard de 45 jours. Le ministère du commerce américain à augmenté la durée de validité de la licence générale temporaire, permettant aux entreprises de continuer à collaborer avec Huawei. Au lieu de se terminer le 1er avril, elle expirera désormais après le 15 mai.

Pour ceux qui suivent, c’est techniquement la quatrième extension de la licence temporaire que le gouvernement américain accorde. Après avoir initialement interdit aux entreprises américaines de faire affaire avec Huawei en mai, craignant que le gouvernement chinois n’utilise l’entreprise pour espionner les Américains.

C’est un soulagement pour les fournisseurs de télécommunications rurales, dont beaucoup dépendent de l’équipement de réseau de Huawei. Néanmoins le département du Commerce espère que les fournisseurs pourront utiliser l’extension de 45 jours pour «identifier des alternatives à Huawei pour les opérations futures».

Le gouvernement américain prévoit de fournir un fonds d’un milliard de dollars pour payer le remplacement de l’équipement du fournisseur. Il demande également l’avis du public sur cette licence temporaire, si elle doit être modifiée ou prolongée.

Le projet de loi a été voté le mois dernier, il n’attend plus, maintenant, que d’être promulgué par le président Trump.

Partagez ceci
Suivez-nous sur Facebook

Dernières actualités